Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

26 juillet 2005 2 26 /07 /juillet /2005 00:00
Cette rubrique est la vôtre, festivaliers : vous voulez signaler un spectacle qui a vous ému, intrigué, agacé, fait rire aux larmes ? Exprimez-vous ici en postant un commentaire. Merci de votre participation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Camille Vivante 26/07/2005 12:11

19 juillet 2005 11:14:36 Acceptez-vous les coups de gueule?

Les Physiciens: Spectacle à éviter de toute urgence qui profite de la médiatisation de l'année de la physique et de l'aide de la SFP ainsi que du SNES des enseignants pour rabattre le spectateur. En fait ce spectacle ne parle pas de physique et les comédiens n'en sont pas: ce sont des amateurs fort mauvais...

Dans la même salle du Collège de la Salle, au contraire, un pur bonheur, joué par des jeunes comédiens talentueux: "le médecin malgré lui", encore et toujours, direz-vous? Eh bien oui on peut encore être surpris et charmé par un Molière.

Un Serge Valetti excellent aussi aux Trois Pilats: "Monsieur Armand... " joué par un comédien époustouflant: Roland Peyron, moins bon dans

"Les laveurs de cerveaux" de Visniec au Big Bang, à caus e d'une mise en scène monochrome et peu subtile...

Voilà c'est tout pour aujourd'hui
Camille VIVANTE

Christine 26/07/2005 12:09

21 juillet 2005 21:12:27 Allez voir Adèle a ses raisons au théâtre du Oulle avec 8 comédiens spectacle plein de fraîcheur de tendresse et de vie !
une spectatrice enchantée de voir de bons acteurs jouer un texte qui fonctionne aussi bien sans affectation

Pascal Bely 26/07/2005 12:08

19 juillet 2005 17:22:53Bonjour,
Grâce à vous j’ai un aperçu du « off », même si mon emploi du temps me permettra pas de suivre vos conseils. Par contre, mes amis toulousains suivent votre blog avant leur venue sur Avignon la semaine prochaine.
De mon côté, j’assiste tous les jours aux spectacles du « in » et j’ai ouvert un blog fin mai 2005. Je suis également un habitué du Py 3.14 (parlez du « jaune » à Mireille et Jean-Pierre, ils vous diront qui je suis !!)
A très bientôt de vous lire !
Pascal Bély
http://festivals.over-blog.com

Emilie 26/07/2005 12:02

18 juillet 2005 18:13:37

Difficile de choisir, difficile de dénicher les perles rares parmi les 700 (ou plus) spectacles du festival off...
Encore plus dur quand on a juste 4 jours.

Enfin, parmi les 16 spectacles que j'ai pu découvrir je lève mon chapeau aux 4 suivants - de style complétement hétéroclyte (du rire, des larmes, des textes, de la poésie, de belles images, du talent... le plein d'émotion)
- Du vent dans mes mollets
- Dans la solitude des champs de coton
- Saudade
- La Princesse d'Elide

Je ne sais pas si vous aurez l'opportunité d'aller les découvrir (à moins que vous ne les connaissiez déjà)...
Je ne sais pas non plus si vous partagerez mon avis...
Je sais encore moins si vous leur réserverez une place parmi vos critiques...
Au moins j'aurais essayé !

Bravo pour vos différents articles

Alex Chardon 26/07/2005 11:43

26/07/2005 - 11:43:55
Simple partage d’Avignon


Avignon, c’est la première fois que j’y allais. Comment savoir quel spectacle aller voir ? Ecouter les harangues ? Eplucher le programme ? On ne peut pas tout voir, n’est-ce pas ?

Samedi j’ai eu la bonne idée de déjeuner tôt. A la table à côté, ce couple parlait d’un spectacle qu’ils avaient vu la veille. Apparemment ils avaient passé un bon moment. J’ai retenu le nom, Muriel Steff, et le nom du théâtre, la Tâche d’Encre. C’était justement à deux pas de la petite brasserie où je m’étais arrêtée. Après tout, un one-woman show, ça sonne bien, ça change des programmes classiques.

Lorsque Muriel Steff est arrivée sur scène, je dois dire que j’étais un peu perplexe : comment ce petit bout de femme va-t-elle arriver à faire rire son public ?
Bluffée j’ai été !
Cette Muriel Steff, c’est une grande ! Ses textes sont fins, drôles, touchants, c’est pro, carré , ciselé, sa présence sur scène est dynamique et époustouflante … C’est bon de rire avec elle et avec ses personnages, et non pas d’elle ou de ses caricatures. C’est un plaisir d’éclater de rire, sans gêne, en connivence avec ses voisins, en humanité.

De retour à Paris, je cherche sur Internet Muriel Steff, et là j’apprends que cette humoriste a eu le prix de l’auteur au festival International de l’Humour 2005, et qu’elle n’en est pas à son premier coup d’essai. Pourquoi ne la connaissais-je pas avant ?

C’était le coup de cœur d’Avignon que je souhaitais offrir à vos lecteurs. L’enthousiasme, c’est ce qui se partage le mieux, non ?

Alex

PS : Le Quotidien La Provence a également eu un coup de coeur pour Muriel Steff - édition du 21 juillet 2005 -

Muriel Steff dans TOUTES LA MÊME - jusqu'au 30 juilet à 13 h à La Tâche d'Encre - 1 rue Tarasque - 84 000 Avignon (résa : 06 98 14 20 20)

Chronique Fraîche