Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

27 juillet 2005 3 27 /07 /juillet /2005 00:00

CHŒURS SUR LA VILLE

Ils sont quatre. Tout de noir vêtus, sur une scène quasi vide. Dans une mise en scène au départ très (trop !) minimaliste. Quatre gars, trois guitares sèches, deux cajons (percussions espagnoles) et un xylophone. … 4,3,2,1….. Partez ! … Partez pour un univers de mélodies et de (bons) mots, d’humour, d’ironie, de tendresse parfois et d’une contagieuse bonne humeur. Des chansons qui savent parler de nostalgie avec délicatesse et poésie tout comme de politique, avec dérision et militantisme. Mais aussi (et toujours avec humour) de solitude, de chapeaux ou de voisins presque stars... Avec une mention très spéciale pour cette dernière chanson : un pur bijou !

Dignes petits frères des Wriggles, dont ils se réclament, ces quatre là ne sont sans doute pas des Caruso, mais leurs airs sont entraînants, leurs textes démontrent d’incontestables qualités d’écriture et surtout, ils ont un plaisir évident de la scène. Un plaisir qui gagne d’autant plus vite la salle que la mise en scène évolue en cours de route et colle davantage au dynamisme et à l’humour du spectacle.

Embarqué dans ce tourbillon de musique, de noir, de lumière, d’ombres, de grimaces, de paroles et de rires, le public ne peut que succomber au charme de ce groupe peu facile à classer. Comédiens qui chantent (sans micro) ou chanteurs qui habillent leur spectacle de jeux de scène… Pas facile à dire. Et d’ailleurs cela n’a aucune importance. Ils sont drôles, ils ont la pêche, ils sont doués… Et ils ont même un CD pour faire durer le plaisir … Alors, que demander de plus ?


Superlight
Mise en scène : Christophe Gendreau
Avec : Emmanuel Urbannet, Arnaud Joyet, Mathieu Rieusset, David Roquier
Le Ring
Horaire : 21 h 00
Durée : 1 h 15

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine PROST - dans Festival d'Avignon 2005
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche