Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 11:02
« Ou le monde me tue, ou je tue le monde ! » Cette réplique d’Accatone, extraite du film éponyme de Pier Paolo Pasolini, a servi d’impulsion à l’écriture des six drames brefs réunis dans cet ouvrage Le Monde me tue, paru aux Editions Espaces 34.

Les écrivains sont issus de la première promotion du département Ecriture dramatique de l’Ensatt (École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre), créé en 2003 et animé par Enzo Cormann.

Les six pièces courtes de recueil, de facture et de tonalité aussi diverses que les personnalités de leurs auteurs, témoignent des violences du monde. Guerre des peuples ou des esprits, altérités problématiques, clandestinités... hantent ces éclats d’un monde où la farce le dispute sans cesse à la catastrophe.

Les six pièces courtes sont :

— Trop compliqué pour toi, de Cédric Bonfils (3 femmes) ;
— Le chat de Schrödinger en Tchétchénie, de Marie Dilasser (4 hommes, 2 femmes) ;
— Les cravates, de Thibault Fayner (3 hommes) ;
— Autopsie du gibier, de Samuel Gallet (2 hommes, 2 femmes) ;
— Toute cette neige, de Olivier Mouginot (2 hommes) ;
— Les blés, de Sabine Tamisier (1 homme, 3 femmes).

La présente publication inaugure une collaboration artistique et éditoriale que les Editions Espaces 34 et l’Ensatt comptent consolider au fil des ans.

Concomitamment à la parution, les six pièces sont représentées à l’Ensatt jusqu'au 29 juin 2007 dans des mises en scène de Guillaume Delaveau et Simon Delétang avec une équipe de création (comédiens, son, lumière, scénographie, costume…) issue des différents départements de l’école.

Lire la chronique de Anne Carron, notre correspondante à Lyon.

> Le Monde me tue, éditions espaces 34, 184 p., 16 €

> Création du spectacle « Ou le monde me tue, ou je tue le monde ! » 18 au 29 juin 2007, 20 h à l'Ensatt, 4 rue des soeurs Bouvier, 69005 Lyon
Réservation du lundi au vendredi de 14h à 18h au 04.78.15.05.07 - relâche le dimanche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ruedutheatre - dans Côté Livres & DVD
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche