Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 12:33
En exclusivité pour RUEDUTHEATRE et pendant tout le Festival d'Avignon 2007, l'humoriste, comédien et auteur lyonnais Pascal Coulan nous raconte, vu des coulisses, le quotidien d'une troupe qui découvre pour la première fois les joies et les affres de la vie avignonnaise.

La troupe Les Miséreux se compose principalement de 7 personnes. Comme les 7 samouraïs, les 7 salopards, les 7 nains, les 7 boules de cristal, les 7 jours de la semaine (si vous voulez continuer la liste, écrivez-nous)... bref, toujours ensemble, toujours unis, à tout partager, joies, peines, amour, nouilles et cubis.
Il y a d’abord le cerveau : Jean Pierre, directeur créateur organisateur grand chef et metteur en scène de la troupe, la cinquantaine, trapu et costaud, il a été directeur de la MJC locale jusqu’à ce qu’elle brûle. Ce traumatisme a accéléré sa calvitie, mais a réveillé sa créativité.
Il y a aussi Michel, le technicien régisseur factotum chauffeur chef machino électro…. à lui tout seul il représente tous les corps de métier du technicien de théâtre. Il a le même âge que Jean-Pierre, l’air un peu plus fatigué et le dos fracassé. Sans lui, pas de troupe. Et sans troupe, pas de Michel, ancien chômeur très longue durée qui a tout appris sur le tas.
Sont aussi présents les comédiens de la troupe, Annick, la plus jeune, une belle trentenaire fringante, toujours partante, qui n’hésite jamais à monter à Paris pour un casting de pub.
Marie-Claude, plus âgée, LA comédienne qui a fait le conservatoire de quelque part, l’angoissée de la bande, mais quel talent !!
Viennent ensuite les deux inséparables copains, Omar, et Patrick, une amitié réelle, ils se connaissent depuis l’enfance, Omar est arabe, pas Patrick, mais tous les deux sont français, un bel exemple de la France gentille qui aime les étrangers qui sont français. Annick a eu une aventure avec Patrick. Aussi avec Omar. Mais on ne sait pas si Patrick sait qu’Omar l’a su.
Et la dernière : Catherine, l’administratrice attachée de presse. Elle était secrétaire de direction d’une boîte qui faisait des rondelles et qui se développe en Roumanie. A l’ANPE elle a vu l’annonce prometteuse des Miséreux. Elle y a répondu et voilà 5 ans qu’elle y est. Catherine, c’est aussi un cordon bleu qui sait redonner du courage. Elle a deux enfants.

Voilà les 7 pécheurs capitaux des Miséreux…. Pour les besoins des créations, régulièrement la troupe s’enrichit d’autres personnes. Tous vivent de leur métier avec fierté. Et grâce à leur travail, bénéficient de l’assurance chômage.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chronique Fraîche