Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 10:21

Écoutez Bernard Faivre d'Arcier évoquer ses meilleurs souvenirs en tant que directeur du Festival d'Avignon, mais aussi la crise des intermittents, les attaques contre l'édition 2005 jugée élitiste et nombriliste par un grand nombre de festivaliers et de critiques, la politique culturelle de l'Union européenne, ses "bébés" (Theorem, le CNT) et ses regrets. Et si BFA était un personnage de théâtre ? Ce serait... ? Surprise !

Propos recueillis par Stephen Bunard



 

 

 


En un bouquet d’anecdotes, Bernard Faivre d’Arcier relate la mémoire qu’il a gardée du Festival, d’abord comme spectateur puis surtout en tant que directeur, à deux reprises.
Récent énarque, féru de théâtre, il devient en effet à 35 ans le plus jeune directeur du Festival, entre 1980 et 1984, et retrouvera cette fonction entre 1993 et 2003.
Ce capitaine au long cours sillonne ses souvenirs et réveille les émotions vécues aux côtés d’artistes de la scène, de techniciens et de bénévoles toujours sur le pont, de publics parfois houleux, souvent embarqués, toujours renouvelés, dans ce festival international de théâtre à Avignon.



Avignon, vue du pont . 60 ans de festival
Auteur : Bernard Faivre d'Arcier
Editeur : Actes Sud
Collection : Actes Sud / Beaux livres
Prix éditeur : 27,00 € - 240 pages

Partager cet article

Repost 0
Published by Stephen Bunard - dans En bonne compagnie
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche