Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 13:33
En exclusivité pour RUEDUTHEATRE et pendant tout le Festival d'Avignon 2007, l'humoriste, comédien et auteur lyonnais Pascal Coulan nous raconte, vu des coulisses, le quotidien d'une troupe qui découvre pour la première fois les joies et les affres de la vie avignonnaise.

J-3 mois

Les MISÉREUX ont donc la maison, la salle, et le spectacle. Tout se met en place pour leur projet aussi ambitieux que démesuré, aussi fou que ruineux : le festival d’Avignon, la croisade des MISÉREUX, leur conquête de l’Ouest théâtral, leur Graal spectaculaire, leur Everest scénique. Ca commençait à avoir de la gueule. Adieu les vacances au Maroc pour Patrick, le Mont Blanc pour Omar, le yacht présidentiel d’Annick, la cure de sommeil pour l’hyper insomniaque Marie-Claude, le camping au bord du lac entre amis pour Michel, le voyage en Colombie à la recherche d’Ingrid Betancourt… Une aventure plus palpitante les retenait tous et toutes : le festival d’Avignon 2007. Plus rien d’autre n’existait. Après tout, Ingrid n’en n’était plus à un mois près, elle pouvait attendre la fin du festival. Et avec tout ce que les MISÉREUX gagneraient en entrées, ils pourraient c’est sûr la libérer sous caution.

De tous les plans prévus, seul Catherine pouvait espérer sauvegarder le sien : faire un régime ! Pour ça, Avignon OFF c’est parfait. Dans le IN, la tendance est plutôt à l'embompoint... Les MISÉREUX s’en foutaient du IN confortable, eux, ils partaient à la conquête d’un succès illimité et toute leur puissance de guerre était en route. A chacun, une mission précise. Jean-Pierre était chargé de réduire le spectacle. De 3h30, il ne devait faire qu’une 1h30, loi des créneaux oblige. Quant au décor, Michel s’attelait déjà pour le rendre plus mobile, montable et démontable sur roulettes, avec vis, roulements à bille et structure gigogne. A son troisième tour de rein, il se dit qu’il pouvait encore faire mieux. Au jour J, la cortisone lui permettrait de monter l’ancien lourd décor en moins de 4 minutes par un jeu subtil d’emboîtements d’éléments sophistiqués. Marie-Claude réclamait déjà le texte définitif. Pour s’imprégner. Annick pensait carrière et épluchait le programme du IN à la recherche d’un metteur en scène influent et charmant sans être homosexuel. Et le duo Omar et Patrick regardait tout ça en s’imprégnant, lui, de bière-pression et en songeant à toutes les jolies nanas caniculaires qu’ils allaient rencontrer.. Le gros boulot de préparatif incombait encore une fois à Catherine, l’administratrice. Affiche, tracts, dossier de presse, et vidéos et relations avec les journalistes. En soi, tout un programme...


Suivez les aventures de la troupe "à" Avignon au jour le jour...

Et retrouvez tous les jours Pascal Coulan dans son nouveau spectacle "Plein le culte !" à la Tache d'encre à 19h.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chronique Fraîche