Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 09:34
En exclusivité pour RUEDUTHEATRE et pendant tout le Festival d'Avignon 2007, l'humoriste, comédien et auteur lyonnais Pascal Coulan nous raconte, vu des coulisses, le quotidien d'une troupe qui découvre pour la première fois les joies et les affres de la vie avignonnaise.

J- 3 jours

Après le long voyage de la veille, finalement les MISÉREUX ont bien dormi. Bien sûr, trouver la maison de leur rêve n’a pas été facile, mais avant la tombée de la nuit, ils arrivaient. Un « OUAH » exclamatif et général fusa de la camionnette qui commençait à sentir le caoutchouc. « Des fois, ça le fait » rassura Michel que le voyage avait reposé. Jolie maison ! Presque comme sur les photos. Tout sourire, le propriétaire les attendait sur le perron. Et « avé l’assent » chantant du pays de Mireille Matthieu, leur lança : « Alors les MISÉREUX, vous avé fait bonn' voyage ? ». Après un rapide état des lieux où Monsieur Dumelon expliqua que la chaudière était un peu en panne, qu’il avait dû garder une chambre pour entreposer des affaires et que la piscine fonctionnerait dans une petite semaine, tout fut considéré comme parfait.

Assommés et heureux de trouver un toit, les MISÉREUX ne parlèrent pas d’alléger le loyer. D’autant qu’ils avaient déjà tout payé, « c’est plus pratique pour la compta », et que pour se faire pardonner, M.Dumelon avait laissé deux bouteilles de rosés au frais. Les chambres avaient vite été distribuées, une pour Marie-Claude, la plus belle en respect de son âge, et parce qu’elle ronflait, une seconde pour Catherine et Annick, au premier étage, JP sous un velux du grenier aménagé, Omar et Patrick dans une sorte de salon avec deux lits, et Michel sur le canapé. Ils grignotèrent quelque crackers qui leur restait, parlèrent peu en contemplant l’eau verdâtre de leur piscine de rêve et burent les deux bouteilles en riant malgré tout.

A 23h30, tout le monde dormait et Marie-Claude, tonitruante, ronflait. Dans la quiétude de ses boules quiès, Annick songeait à sa carrière. Les rêves des MISÉREUX se mêlaient dans la nuit. Au petit matin, soleil et oiseaux dans les arbres. Senteurs de lavandes et de garrigue, cigales. Aussi, un certain mal de tête... Saloperie de rosé !

Suivez les aventures de la troupe "à" Avignon au jour le jour...

Et retrouvez tous les jours Pascal Coulan dans son nouveau spectacle "Plein le culte !" à la Tache d'encre à 19h.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chronique Fraîche