Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 18:52
ESCALE A TRINIDAD

Pétillante et enjouée, Trinidad pose ses valises pour une escale avignonnaise. Et prend possession de la scène comme une enfant prendrait possession d’une salle de jeu. Avec gourmandise. Et talent.

Déjà petite fille, Trinidad ne faisait rien tout à fait comme les autres. Son rêve à elle, c’était de devenir Claudette. Et à coup sûr, elle le serait. A moins qu’elle ne parte, sac sur le dos, à la conquête de l’Amérique du Sud. Ou encore qu’elle ne porte l’armure. Celle qu’un de ses lointains ancêtres a forcément portée. En d’autres temps et en d’autres lieux. Même si elle est la seule à le croire.


Oui, petite, Trinidad ne faisait pas tout à fait comme les autres petites filles. Et en grandissant, elle a continué. Continué à ouvrir les portes de sa vie, sans jamais les refermer vraiment. Continué à croire en ses rêves, à avancer sur le chemin qu’elle s’est choisi. Vaille que vaille, en dépit des claques. En dépit des chagrins. Et parfois même, en dépit de soi-même.

Nous livrant sur scène son parcours dans la vie, Trinidad nous offre un feu d’artifice de joie, de couleurs, de rires, de danses et de chansons. Des chansons dont elle détourne les paroles avec à propos et talent. Et comme la demoiselle manie avec brio l’autodérision, aussi bien dans le texte que dans l’art consommé du costume, on se laisse emporter par son tourbillon de bonne humeur avec un plaisir non dissimulé. Son inventivité, associée à une brillante mise en scène, qui soigne à la fois l’esthétique et la mise en espace, font de ce spectacle un petit moment de fraicheur. Hors des sentiers triviaux. Et en digne héritière des « conquistadores », Trinidad conquiert la salle et la fait succomber au charme de sa frimousse. Une personnalité à nulle autre pareille, étrange croisement entre un clown, un pierrot lunaire et un conquistador. L’escale s’impose…

Karine PROST
www.ruedutheatre.info

Trinidad, La Conversion de la cigogne.
De et par Trinidad
Au Collège de la Salle à 13 heures.
Réservations au 04.90.82.21.56

Photo © DR

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine Prost - dans Festival Off 2007
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche