Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 12:08
DON QUICHOTTE UN JOUR, DON QUICHOTTE TOUJOURS…

A l’heure où le marché capitaliste et maximisateur de profit étend son oriflamme sur le monde, le lunaire personnage de Cervantes a sans doute encore bien des moulins à combattre. Ches Panses Vertes lui en ouvre la voie. Avec un double triptyque surprenant. Et poétique.

Six auteurs, pour six histoires différentes autour d’un même personnage emblématique (Don Quichotte). Et un unique spectacle. Six auteurs en quête d’un même personnage… On jurerait du Pirandello à l’envers. Il n’en est pourtant rien. Dans un décor, semble-t-il, fait de bric et de broc, comme tout droit sorti de chez un ferrailleur, mais ingénieux, multiformes et multifonctions, les personnages surgissent. Et Don Quichotte reprend vie. Ici ou ailleurs. Toujours maintenant.


A l’origine d’une durée de près de trois heures, le spectacle a été, pour les besoins du festival, scindé en deux parties, jouées à tour de rôle un jour sur deux. Et si les goûts de chacun marquent la préférence pour l’un ou l’autre des textes (Chaffin, Gautré et Aufray, pour mon tiercé gagnant personnel…), tous portent haut les valeurs humaines et idéalistes de Don Quichotte. Tous ouvrent des portes sur de nouvelles batailles, de nouveaux idéaux, de nouveaux moulins. De nouveaux chevaliers aussi. Et leurs mots comme leurs chemins ont été déglutis et digérés par « Ches Panses Vertes » (littéralement « les ventres verts » en langue picarde), qui nous conduisent sur les traces de nos idéaux perdus. Histoire de nous montrer que, qui que l’on soit, nous sommes tous un peu héritiers de Don Quichotte et de Sancho Pansa. Que nous tenons tous notre destin entre nos mains. Comme le comédien manipulateur qui prolonge son geste et sa parole par la marionnette.

Un spectacle tout en nuance, tout en musique aussi, avec le choix original du trombone comme fil conducteur de l’ensemble. Un spectacle conçu comme un patchwork d’auteurs, de mots, d’histoires, de marionnettes, de comédiens et de costumes. Et qui, comme un patchwork, transcende la différence en une immense palette d’émotions, de couleurs, de rires et de réflexion. L’unité ne résulte jamais de l’uniformité…

Karine PROST
www.ruedutheatre.info

Les Retours des Don Quichotte » par la compagnie Ches Panses Vertes
Jours pairs, textes de Nathalie Fillion, Raymond Godefroy et Gilles Aufray
Jours impairs, textes de Jean Cagnard, Alain Gautré et François Chaffin

Avec : Audrey Bonnefoy, Eric Goulouzelle, Luc Herbaut et Olivier Sellier
Mise en scène : Sylvie Baillon

Au théâtre du Ring, à 17h30.


Photo © Véronique Lespérat-Héquet

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine Prost - dans Festival Off 2007
commenter cet article

commentaires

Karine PROST 19/07/2007 13:42

???Madame "ma" journaliste ??? erreur de frappe ? il est toujours étrange d'apprendre que l'on est "la" journaliste de quelqu'un... surtout quand on se pensait naïvement indépendant !Karine Prost

Mimi 18/07/2007 16:19

Je confirme madame ma journaliste, ce spectacle est magnifique et superbement bien écrit. Un délice..

Chronique Fraîche