Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

14 juillet 2004 3 14 /07 /juillet /2004 00:00

 

UN POÈTE DU RIRE

 

 

Oui, a priori, c’est un Rufus inhabituel. Inhabituel parce qu’il s’offre sur des textes de Coluche, Raymond Devos, Alex Metayer, Marc Jolivet, Fernand Raynaud, Muriel Robin…



Mais, pour moi, c’est celui qu’il a toujours été : un poète du rire. Un comédien à l’art physique et spirituel, un artiste qui transpire l’humanité par tous les pores de sa peau. Un délicat transparent qui manipule des œufs de mouche avec ses grandes belles mains, qui fait éclore les gags comme des coquelicots, qui nous fait respirer l’humus de l’âme humaine et nous en fait sentir l’exhalaison suave et tendre.

Nous sortons du Fantaisiste le cerveau embaumé, le cœur en fête et le nez plein de parfums. Pourquoi épiloguer ? C’est un spectacle indispensable, point. Final.

 


Le Fantaisiste
Textes : Jean-Marie Bigard, Dany Boon, S. Joly, Albert Dupontel, Coluche, Raymond Devos, Alex Metayer, Marc Jolivet, Fernand Raynaud, Muriel Robin, Jacques Villeret, Zouc, Dick Annegarn, Pierre Palmade, Gérard Darmon, Rufus
Avec Rufus (le fantaisiste) et Basileus (Ninsakou)
Mise en scène : avec la complicité de Philippe Adrien
Lumières : Zoé Narcy
Costume : Martine Henry
Photo : Catherine Cabrol
Le Petit Louvre, 3 bis, rue Félix-Gras • Avignon
Tél. : 04 90 86 04 24
Du 8 au 31 juillet à 12 heures (1 heure)
20 € et 14 €
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Cambier - dans Festival d'Avignon 2004
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche