Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 10:39
POINTS DE VUES ET PAYSAGES DU MONDE

La nouvelle édition du Festival d'Avignon qui débute ce mardi confirme son internationalisation. Metteurs en scène, auteurs ou comédiens viennent d'Amérique du Nord (le Québécois Wajdi Mouawad, artiste associé à la programmation de cette édition du festival In, est d'origine libanaise) ou du Sud, d'Afrique, du Proche-Orient et bien sûr d'Europe, de tous ses points cardinaux. Autant de grands spectacles et aussi beaucoup d'à-côtés... à voir de plus près. Notamment l'exposition « Craig » sur les marionnettes.

C'est presque devenu une habitude. La Cité des Papes, qui fête le 700è anniversaire de leur arrivée, ouvre son festival depuis quelques années, non plus dans la grande cour de son Palais du XIVè siècle mais hors les murs, à quelques kilomètres de là, à Boulbon. C'est donc dans la carrière du même nom, dont on apprécie son côté magique, que l'Israélien Amos Gitaï électrise cette 63è édition à partir de ce 7 juillet avec une adaptation du récit/texte de Flavius Josèphe qui vécu le 1er siècle de l'ère chrétienne, « La Guerre des Juifs ».


Amos Gitaï, que l'on connait surtout comme cinéaste, titre sa pièce « La Guerre des fils de lumière contre les fils des ténèbres » pour faire entendre cette conquête par les Romains de Jérusalem et de toute la Galilée, racontée par Flavius Josèphe. Parmi les comédiens/chanteurs, le metteur en scène a choisi la toujours surprenante et formidable Jeanne Moreau comme narrateur du récit. Et le talentueux comédien Eric Elmosnino (on peut le voir actuellement dans le film de Denis Podalydès « Bancs publics (Verssailles Rive-droite) ») qui a tout récemment rejoint la troupe.

Avignon, comme il vous plaira


C'est donc le lendemain, mercredi 8 juillet, que Wajdi Mouawad fera vibrer, pour quatre nuits successives et entières la Cour d'Honneur du Palais des Papes en donnant en intégrale « Littoral », « Incendies » et « Forêt », les trois premières parties de son quatuor dénommé « Le Sang des Promesses ». Une grosse dizaine d'heures de spectacles intenses, de récits flamboyants, de paroles parfois violentes pour raconter les mondes traversés par Wajdi Mouawad entre orient et occident. Aventures troublantes déjà vues pour certains mais qui, regroupées, doivent dégager de nouvelles sensations. Il faudra attendre le 18 juillet pour découvrir le quatrième et dernier volet -« Ciels»- de ce « Sang des Promesses ». Ce sera à Châteaublanc, Parc des expositions d'Avignon.

Pas moins d'une trentaine de spectacles -théâtre, danse...- sont à l'affiche du festival In (plus de 900 dans le Off, mais c'est une autre histoire). Avec des metteurs en scène/auteurs presque habitués des lieux avignonais ces dernières années (Pippo Delbono, Jan Fabre, Christoph Marthaler, Rachid Ouramdane, Stefan Kaegi), d'autres plus récents ou qui reviennent comme Warlikowski, J. Simmons/P. Koek, H Colas, D.Niangouna, Jan Lauwers, Maguy Marin, Ch. Honoré, Joël Jouanneau, D. Marleau, L. Saneh/R. Mroué... Et puis il y a les rares ou même que l'on a jamais vu dans ces lieux comme I.Galvan, Federico Leon, Claude Régy ou le musicien Zad Moultaka.

Craig et ses marionnettes


Tout le programme est naturellement sur le site du festival (www.festival-avignon.com). Mais il faut savoir aussi qu'en dehors des têtes d'affiches, des spectacles dûment annoncés et ceux qui sont aidés notamment par l'Adami (8 productions du In notamment celles de Mouawad, Gitai, Maguy Marin ..., et 16 créations dans le Off), il se passe toujours autres choses ici ou là. Pour ceux et celles qui ne le savent pas encore, le Guide du spectateur est un bréviaire très utile pour qui veut suivre au jour le jour des lectures, des débats, voir des expositions. Un lieu pour en savoir plus : l'Ecole d'Art (Bd Raspail) où se déroule aussi « la 25è heure » ... à partir de minuit. Parce qu'il y a aussi du cinéma (à l'Utopia-Manutention) pour voir  "Les Territoires cinématographiques du Festival" (10-25 juillet), des rencontres entre interprétations et écritures (Sujets à Vif avec le soutien de la SACD), des lectures au Musée Calvet, le Théâtre des Idées, l'Ecole au Fesival avec notamment le Théâtre ambulant Chopalovitch et une exposition/projections de « Marionnettes en scène », les émissions de France Culture en public (Musée Calvet), etc.  

Autres lieux et manifestations fortement recommandable, l'exposition « Craig et la marionnette » à la Maison Jean Vilar (en co-production avec la Bibliothèque nationale de France). Le Britannque Edward Gordon Craig (1872-1966) fut d'abord comédien (comme sa mère; son père était architecte), s'initie à la gravure, met en scène, écrits des ouvrages théoriques et cherche à donner un souffle nouveau au théâtre du début du XXè siècle. Il collectionne les marionnettes venant de nombreux pays, souvent des pièces rares. « La marionnette est un modèle à suivre pour les comédiens », avance-t-il. Finalement il crée lui-même des figurines, des décors qui surprennent. Devient marionnettiste, fonde une école, pense que l'acteur moderne est une « sur-marionnette », c'est-à-dire qu'il ne doit pas incarner mais « représenter ». L'exposition présente près de 70 pièces du fonds Craig de la BNF. Une cinquantaine de prêts de marionnettistes contemporains permettent d'apprécier l'influence de l'artiste qui passa ses 30 dernières années en France.

                                                                         Jean-Pierre BOURCIER (Paris)


Festival d'Avignon du 7 au 29 juillet
Réservations : +33 (0) 04 90 14 14 14. www.festival-avignon.com

Exposition « Craig et la marionnette » à la Maison Jean Vilar jusqu'au 29 juillet.
Tél.: +33 (0) 04 90 86 59 64. www.maisonjeanvilar.org
Très beau catalogue coédité par Actes Sud et la BNF
Cette exposition sera présentée au Musée de l'Ardenne à Charleville-Mézières du 18 septembre au 4 octobre à l'occasion du Festival mondial des Théâtres de Marionnettes (18-27 septembre 2009).
www.festival-marionnette.com

Exposition « Roni Horn aka Roni Horn » à la Collection Lambert en Avignon/Musée d'art contemporain. Quelque 120 œuvres de l'artiste américaine (photographies, sculptures et dessins) sur le thème du double (le féminin et le masculin, le vivant et l'inerte).
Tél.: +33 (0) 04 90 16 56 20. www.collectionlambert.com

Le spectacle vivant soutenu par l'Adami, le CnT (Centre national du Théâtre) et la SACD, c'est aussi au Conservatoire du Grand Avignon. Tél.: 04 32 73 04 80.
Repost 0
Published by Jean-Pierre BOURCIER - dans Festival In 2009
commenter cet article

Chronique Fraîche